mardi, 17 novembre 2009

tiens, je relis et je commence à retrouver l'envie d'écrire mais rendez moi avant ma bannière !!!

En observant ma fille cet été, revenir mille fois vers nous en nous disant : "cela sent quoi ?" à chaque promenade, en la regardant flairer sa peau avec un instinct animal, lécher ses doigts pour avoir le goûr du sel.

Je me suis rappelé moi aussi, cette recherche des odeurs lors de mon enfance, l'odeur des cheveux de mon frère après la course, de la peau qui a pris le soleil, le cuir des carnets de mon grand père, l'odeur moisie des veilles photos jaunis, les effluves d'eau savonneuse, les pulls tricotés par ma grand mère que je ne voulais pas porter à cause de leurs odeurs d'humidité.

Le parfum des confitures, des gateaux dans le four, des patès maison, cette cuisine de campagne dans laquelle je chapardais des bouts de nourriturre terrestre, que j'emportais pour me plonger dans mes livres chéris, qui à leur tour sentiraient le graillon. 

On sait tout très tôt de l'éphémère, de l'irrémédiablement perdu. Au fond du lit , on flottait tout près du sommeil avec, au boût des doigts, l'odeur de fer, de caoutchouc, la trace tenace des bouts de feuilles, fleurs arrachées. Imprégnation.

J'avais donc  un jeu , un rituel, un exercice d'enfance, me coucher, salie avec le plus de traces odorantes de ma journée; Je m'endormais, un de mes trésors serré très fort dans mes poings, en espèrant me réveiller identique, dans l'immobilité des fées.J'inhalais, je resserais contre moi les parfums remportés, je vérifiais le ténu du bonheur contre la dispersion et l'usage. Je retenais en fraude quelque chose du temps;

En fermant les yeux, je parviens à retrouver la légère et douce paralysie de ce voyage immobile et secret. 

Fabie à fleur de mot 

Commentaires

Superbe, quel retour !!!

Écrit par : loreal | mardi, 17 novembre 2009

j'étais en manque de tes "senteurs". Mais rendez lui donc sa bannière, à Fabie, qu'elle retrouve l'envie et qu'elle embaume à nouveau nos webpages !

Écrit par : Antonia | dimanche, 22 novembre 2009

Je suis très intéressé de lire sur son enfance, parce que je vais être un père )

Écrit par : Henry | jeudi, 03 décembre 2009

Hello!
Resolument ,ton blog a de quoi faire rager le stylo d'un redacteur pro. :)

Écrit par : easydentic | mardi, 08 décembre 2009

Loreal : j'aime aussi retourner dans ta maison...

Antonia : Merci miss il faudrait que je te vois stp

Henry : ah l'art difficile d'être parents, cela ramène forcément à son enfance

easydentic : merci pour ce feu au joues que je viens d'avoir ,j'aurais aimé pouvoir plus en jouer de ses mots alors profites bien

Écrit par : fabie à fleur de mot | mardi, 08 décembre 2009

Viadeo m'a conduit là (à moins que je ne me sois trompée assez honteusement, je m'en excuse si c'est le cas).
J'ai relu avec plaisir tes mots, choisis, ponctués...et j'ai surtout adhéré avec ton précédent article sur ce besoin de blogger, qui s'efface (par lassitude, par une auto-censure qui frustre trop, par une volonté de moins s'impliquer...parce que le manque de temps n'est qu'une fausse excuse quand on y réfléchit bien...), puis qui renaît par besoin, par conviction, par envie de partager, vider un sac trop plein (d'idées et de vie), par cette petite excitation des mots qui pimente le quotidien. Bref, je suis moi aussi en pleine hésitation: re-bloggue, re-bloggue pas...oui, peut-être...mais s'en suivent des questions: ailleurs mais où? comment? Bref...
Au plaisir de te lire et toutes mes félicitations (très en retard!!!) pour l'arrivée de ce petit bout-de-choux et boule de bonheur.

Écrit par : EmilieG | jeudi, 14 janvier 2010

Au fait, j'adore cette kokeshi sur ta bannière...un petit accent asiatique qui me parle tant. ;)

Écrit par : EmilieG | jeudi, 14 janvier 2010

Le chocolat le plus délicieux dans mon enfance .... Maintenant, ce ne peut pas être acheté, le goût n'est pas le

Écrit par : Semenax | mercredi, 25 août 2010

Bien que certains des sites Web peuvent contenir des informations spam nombreux, comme à la v?tre, il est temps digne que tu louboutin chaussures parcourir de votre blog qui, avec la connotation, merci pour le partage avec noushey les gars de son moi, je suis nouveau. Je n, AOT été sur ce site pendant une longue période depuis que j'ai perdu mon mot de passe, chaussures louboutin je les trouve en arrière! Miss vous les gars vous les gars sont mes amis et je crois que vous les gars. Nice post!

Écrit par : louboutin chaussures | lundi, 20 juin 2011

Écrire un commentaire